24 mai 2010

Ohé ! du bateau !

Vous croyez sans doute que je suis sur mon île perdue au cœur de l’océan austral, et que je ne vois personne à part les autres personnes de la base et qu’il ne passe un bateau que tous les 36 du mois ? Oue nenni !!!

Cette année, on a été particulièrement gâté en véhicule flottant de tous bords : du petit voilier au patrouilleur militaire en passant par l’incontournable Marion-Dufresne.

- 26 décembre 2009 : Marion-Dufresne, campagne océanographique TRACK 2, départ d’une partie es campagnards d’été

- 30 décembre 2009 : Odessa 215, voilier ukrainien, 3 ukrainiens en plein tour du monde et qui ont passé le nouvel ana avec nou

- 3 février 2010 : Saint-André, palangrier (pêche à la légine), avec une personne blessée à la main, d’où l’escale à Crozet pour une assistance médical

- 3 février 2010 : Océanic Vicking, contrôleur de pêche australien

- 13 février 2010 : Floréal, contrôleur de pêche français

- 12 mars 2010 : Marion-Dufresne, Campagne océanographique, départe de Mary et Vince

- 14 mars 2010 : Waterbird, voilier tchèque, Daniel qui sillonne les océans depuis 6 ans. Il est resté une semaine avec nous et est même venu en manip à BUS avec nous

- 27 mars 2010 : Marion-Dufresne, OP-1, ravitaillement de la base et départ des campagnards d’été

- avril 2010 : Albatros… pour essayer de ravitailler la base en gasoil et fruits&légumes frais la base, car il y a eu comme un loupé à OP-1… les fruits, œufs et produits frais sont arrivés congelés… au final l’Albatros nous a refilé 12m3 de gasoil et le reste est resté à bord car la mer était trop démontée pour pouvoir débarquer ce qui était prévu.













Vous pourrez apprécier sur les photos, les différences de moyens pour rallier la plage de la Baie du Marin depuis le bateau : de la petite annexe gonflable de l’Odessa à la navette super rapide de l’Océanic Vicking.

Bref, vous voyez, on est tranquille nulle part !! à chaque débarquement d’un bateau, on essaie d’aller dessus (un petit tour en zodiac c’est toujours appréciable). Par contre on doit aussi surveiller que les marins qui descendent ne font pas n’importe quoi dans la manchotière, voire les emmener faire un tour et ça c’est bien lourd !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire