17 décembre 2009

Actualité de la manchotière au 15 décembre 2009

Ce matin il a neigé (du gresil) mais les couveurs, avec leur oeuf entre les pattes, restent stoïques quelles que soient les conditions météo. Ce sont les mâles qui assurent la première période de l'incubation. Cette période, ou shift, dure entre 3 semaines et un mois. Pendant ce temps, les femelles vont se nourrir en mer, au niveau du front polaire, à plusieurs centaines de kilomètres au sud de Crozet.

A terre, les couveurs sont de plus en plus nombreux dans la colonie. Les premiers arrivés occupent les meilleurs places : au centre de la colonie, sur des zones non inondables. Les suivants prennent les places qu'il reste autour, et l'espace occupé par les couveurs s'étend ainsi petit à petit. Chaque couveur défend son territoire, qui correspond à la zone qu'il peut atteindre avec son bec et ses ailerons. Les couveurs sont donc tous à une distance respective les uns des autres, ce qui forme un quadrillage bien caractéristique. Qu'un couveur se déplace de quelques pas ou qu'un poussin ou un paradant passe au milieu des couveurs, et donc empiète sur le territoire d'un autre couveur et c'est le coup de bec ou d'aileron assuré !


La Grande Manchotière

Aucun commentaire:

Publier un commentaire